Avr
27
2015

Quels sont les symptômes de l’apnée du sommeil ?

L’Apnée du sommeil est un trouble respiratoire pouvant avoir des effets graves. Au cours de chaque apnée, votre cerveau ainsi que votre cœur subissent un stress. De ce fait, chaque nuit le sommeil est perturbé, ce qui entraine l’altération de la qualité de sommeil.

Les symptômes

Le terme « apnée du sommeil », vient des interruptions involontaires de la respiration qui se produisent au cours du sommeil, symptomatiques de ce mal. Il survient généralement chez les personnes âgées, en surpoids, ou qui ronflent considérablement.
Les pauses respiratoires entrecoupant chaque respiration durent en général entre 10 et 30 secondes (pour les cas les plus graves). Elles surviennent, selon une fréquence variable à de nombreuses reprises au cours de la nuit. Selon les spécialistes, ce trouble devient problématique lorsqu’il y en a par heure plus de 5. Dans certains cas graves, on peut dénombrer jusqu’à 30 pauses respiratoires par heure.
Les apnées ont tendance à perturber le sommeil et ont pour conséquence d’engendrer la fatigue au réveil, des céphalées ainsi qu’une somnolence au cours de la journée.

Les causes

Dans la plupart des cas, l’apnée du sommeil est due à un fléchissement des muscles de la gorge ainsi que de la langue, c’est ces derniers qui bloquent le passage de l’air au cours de la respiration du fait de leur manque de tonicité. De ce fait, lorsque la personne essaie de respirer, cette obstruction des voies respiratoires empêche l’air de circuler librement. Raison pour laquelle les praticiens parlent d’apnées obstructives. Ce relâchement exacerbé concerne principalement les personnes âgées, qui ont des muscles moins toniques. Le surplus de graisse au niveau du cou que l’on peut constater chez les personnes obèses les rend plus sujet à ce mal, étant donné que cela réduit le gabarit des voies respiratoires.

Traiter l’apnée du sommeil

Plusieurs solutions existent pour traiter l’apnée du sommeil . On utilise des dispositifs dentaires qui aident à élargir les voies aériennes au cours de la nuit. Il s’agit d’orthèses moulées adaptées à la bouche du patient, qui retiennent l’ouverture de la mâchoire du bas ainsi que la position de la langue en avant.

Mais en ce moment, le traitement de référence consiste en la ventilation spontanée en pression continue positive. Il s’agit d’une technique permettant de maintenir la gorge ouverte en fournissant une pression assez forte afin d’empêcher que la fermeture des voies aériennes. Elle empêche ainsi le ronflement de même que l’apnée.

À propos de l'auteur:

1 Comment + Add Comment

  • L’apnée du sommeil est une maladie assez grave et plutôt sous estimée selon moi. En effet, on peut l’avoir longtemps sans le savoir, en général il faut que cela soit un proche qui tire la sonnette d’alarme.

Laisse ton commentaire